Consentement du patient

Quel type de consentement le patient doit-il fournir au médecin?

On ne le répètera jamais assez, tout traitement médical nécessite votre accord préalable. On parle de consentement «libre et éclairé». En règle générale, votre accord est donné uniquement par oral au professionnel de la santé. Il est possible qu’il vous fasse également remplir un formulaire par écrit en fonction du type de traitement envisagé. Pour une simple prise de sang, votre accord tacite suffira. Dans certains domaines, la loi exige votre consentement sous la forme écrite. Tel est notamment le cas lorsque vous entendez réaliser une analyse génétique afin de détecter une maladie. Un accord écrit sera également obligatoire si vous souhaitez faire recours à une méthode de procréation médicalement assistée. Le consentement écrit de la femme enceinte est également exigé en cas d’interruption de grossesse.