Données sur le cancer

Y'a-t-il une collecte de données sur le cancer en Valais

Les médecins, les hôpitaux et les institutions qui traitent ou diagnostiquent des cancers ont l’obligation, depuis le 1er janvier 2020, de communiquer des données sur les patients à l’organe national de l’enregistrement du cancer. Il s’agit de données de base comme le nom, la date de naissance, etc., et/ou de données complémentaires sur l’évolution de la maladie et le traitement. En Valais, ces données sont transmises au registre valaisan des tumeurs et, pour les enfants, au registre suisse du cancer de l’enfant. Le patient a le droit d’obtenir les informations détaillées sur cette collecte (quelles sont les données le concernant qui seront transmises? dans quel but?) et a le droit de s’y opposer. Un délai de réflexion de trois mois doit être accordé au patient qui, après avoir appris son diagnostic de cancer, est confronté pour la première fois à cette question. Le patient a le droit d’accéder en tout temps aux données le concernant figurant dans ces registres.